Le colonel Moutarde, avec la corde, dans le hall

Cluedo (Clue), 1985.

« Je soupçonne Madame Pervenche, dans le petit salon avec la clef anglaise ».

Vous avez forcément déjà passé de délicieuses soirées en famille ou entre amis à tenter de résoudre le sordide meurtre du Dr Lenoir (Mr Boddy dans la version américaine, magnifique jeu de mots !!!)… autrement dit à jouer au Cluedo. Et bien, passez des soirées exquises à regarder le film Cluedo (Clue). Premier film inspiré d’un jeu de société, succombez à cette adaptation absolutely crazy et très fidèle au jeu.

Six mystérieux invités sont accueillis dans un superbe manoir Tudor pour un diner non moins mystérieux, par un soir de tempête et chacun se voit attribuer un pseudonyme. Il y a Madame Blanche, veuve d’un scientifique reconnu et qui est habituée à lancer les conversations dans les dîners où personne ne se connaît et dont l’ambiance est extrêmement morne et bizarre. Le professeur Violet qui a été radié de l’ordre des médecins pour abus sexuels, à la façon dont il regarde Mademoiselle Rose, on comprend tout à fait. Madame Pervenche, épouse d’un sénateur corrompu et qui traverse la vie d’une manière tout à fait stoïque. Mademoiselle Rose, proxénète notoire et femme fatale jusqu’au bout des ongles. Le Colonel Moutarde, ex-militaire en retraite à Washington, un homme de tête. Monsieur Olive qui travaille aux affaires étrangères. Ils ont été invités par le mystérieux Monsieur Boddy et sont accueillis par Wadsworth, majordome surexcité et Yvette soubrette française plus que pulpeuse.

Mr Boddy arrive très en retard et met à jour le point commun entre lui et tous les invités : il les faits tous chanter depuis un moment. Il propose aux invités de tuer Wadsworth pour éviter le scandale. Mais soudain, l’électricité est coupé et quand il revient Mr Boddy porte bien son nom. Puis les morts s’enchainent, même ceux que l’on croyait déjà morts. Mais qui est le coupable ?

Résultat d’images pour clue 1985

Il y aura six meurtres au total. Les armes : chandelier, corde, clef anglaise, revolver, poignard, matraque. Où ? Presque partout : hall, bureau, salon, cuisine. L’enquête peut commencer. Les 6 meurtres permettent de respect l’intrigue du jeu en utilisant toutes les armes et en utilisant presque toutes les pièces de la maison. Cluedo aux airs d’Agatha Christie. Les Dix petits nègres sont passés par là : huis clos, un mystérieux hôte; ou encore Le crime de l’Orient express : au fur et à mesure on en vient à s’en demander si ils n’ont pas tous tué, et l’intrigue se passe dans les années 1920.

Chaque personnage s’est vu attribué des caractères distincts, tous un peu farfelus et presque tous avec des troubles obsessionnels mais qui donnent vie à ces personnages de jeu et rend le film totalement fou. Tout se fait dans une exagération déjantée hilarante. Tous les personnages semblent au bord de l’explosion, de la crise de nerfs perpétuelle et de l’évanouissement mortel. La caméra circule dans la maison, entre les personnages et filme tout ceci avec un grand détachement qui ajoute à l’hilarité générale. Les costumes et le décor absolument grandiloquents ajoutent un côté vintage et farfelu absolument délicieux.

Résultat d’images pour clue 1985

Le film est très fidèle au jeu, celui-ci prend vraiment vie et devient une véritable histoire policière qui n’oublie pas la plus délirante possible. Pour les besoins du film, il a été nécessaire de rajouter des personnages : le personnel de la maison, et des intrus venant ajouter à la panique générale et fournissant de parfaits corps et mobiles pour les meurtres. Le majordome est un personnage surplombant qui semble en savoir presque plus que tout le monde et est une allégorie du joueur : il conduit l’enquête, interroge, déduit, comprend et finalement expose la solution tous cela dans un rythme bondissant. A part cela, les pièces sont les mêmes, les armes sont les mêmes et sont toutes utilisées. Les personnages ont des voitures de la même couleur que leur pion dans le jeu. Les passages secrets mènent aux mêmes pièces que dans le jeu et le tapis du hall est un clin d’œil au plateau de jeu.

Résultat d’images pour clue 1985

Il y a même trois fins alternatives, représentant le fait que l’on tire au hasard l’assassin, l’arme du crime et le lieu du meurtre. Et qui de faire aussi : « But of course the butler did it » (évidemment le majordome l’a fait), c’est un classique c’est toujours lui le coupable. Au moment d’exposer la solution, le majordome sautille et court de manière effrénée dans toute la maison en revisitant toute les pièces et en essoufflant tout le monde, même le spectateur. Et tout au long du film, un humour décapant nous fait tordre de rire sur notre canapé. Des répliques inattendues et totalement timbrées. Un policier arrive suite à l’appel d’un voyageur qui s’est réfugié dans la maison, et évidemment il faut cacher les corps et Mademoiselle Rose fait sembler d’en embrasser un. Le majordome est utterly chocked mais le policier dit d’un air le plus détaché du monde : « It’s not that all chocking. They just having a good time ! ».  Ou encore Madame Blanche qui énonce un grande maxime matrimoniale : « Husbands should be like kleenex. Soft, strong and disposable ». Enfin : « Well, we always get our man. – Mrs Peackock was a man ? ». Délicieux !

Résultat d’images pour clue 1985

Les amateurs de cinéma pourront relever des petites références : Psychose pour le manoir qui ressemble comme deux gouttes d’eau au Bates Motel; Autant en emporte le vent quand le majordome dit « Frankly Scarlett, I don’t give a damn ».

A regarder absolument ! Fou rire garanti !

Résultat d’images pour clue 1985 gif  Résultat d’images pour clue 1985 gif Résultat d’images pour clue 1985 gif Résultat d’images pour clue 1985 gif

Résultat d’images pour clue 1985 gif  Résultat d’images pour clue 1985 gif  Résultat d’images pour clue 1985 gif


N’hésitez pas à aller faire un tour sur mon Tumblr : http://cocoqueme.tumblr.com/

Publicités

2 commentaires sur “Le colonel Moutarde, avec la corde, dans le hall

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :