Bridget revient (encore une fois)

Bridget Jones Baby, 2016

Afficher l'image d'origine

On est reparti pour un tour ! Bridget Jones revient plus de 10 ans après le deuxième volet. Il faut toujours plus et encore. Et vous l’aurez compris, je ne suis pas une réelle adepte des suites. Pourquoi ? Certes, certaines peuvent être vraiment bien; mais il y a toujours un cahier des charges structuré autour d’une double obligation : à la fois proposer quelque chose de nouveau et moderne, et respecter l’esprit et s’inscrire dans la continuité de ce qui a été fait avant. Et cela aboutit soit à un film peu original et médiocre, soit à quelque chose qui trahit complètement et gâche absolument la qualité de ce qui précédait. Pendant des années, le troisième film des aventures de Bridget Jones était une chimère, une sorte de fantasme des fans. Mais voilà, Sharon Maguire revient aux mannettes (le deuxième film a été réalisé par Beeban Kidron) et ce troisième film a vu le jour, pour notre plus grand plaisir? Pas vraiment.

Bridget Jones a passé le cap de la quarantaine, a atteint son poids idéal, se sent enfin sûre d’elle et est directrice d’une émission de télévision. Mais elle est toujours célibataire, et pense l’être pour le reste de sa vie, surtout quand elle voit que tous ses amis sont désormais rangés avec maris, enfants et tout le tralala. Mais le hasard fait bien les choses (ou pas) et elle a une relation avec un bel inconnu Jack Qwant et peu de temps après avec Mark Darcy, son ancien amant. Elle se retrouve alors enceinte et bien incapable de dire qui est le père et comment elle va l’annoncer aux deux hommes.

Bridget Jones' Baby - Whatever WorksWhatever Works:

Exit Hugh Grant qui n’a pas souhaité reprendre son rôle; bonjour Patrick Dempsey en pleine reconversion post Grey’s Anatomy. Qu’est devenue la volonté de Mark et Bridget de se marier? Au placard a priori, et elle l’a été très tôt d’après ce que montre le film. La raison, celle qui est toujours avancée pour justifier une rupture entre Mark et Bridget : ils sont trop différents, ce qui signifie que ca ne peut fonctionner entre eux, et Mark est un workaholic invétéré et beaucoup trop absent. Rien d’original, on repart sur l’histoire de l’éternel triangle amoureux, l’éternel célibat de Bridget qui n’arrive décidemment pas à faire choix. Bref, une situation déjà vue deux fois et qui devient franchement lassante. Je crois qu’il aurait été plus intéressant et surtout plus nouveau de retrouver Bridget mariée à Mark et de suivre l’évolution de leur mariage. Mais enfin, il faut rester dans la veine des deux premiers films et donc on reprend les mêmes intrigues pour ne pas choquer les fans et respecter les personnages. Sur ce dernier plan, j’ai le sentiment que le personnage de Mark Darcy a été dénaturée, trahit. Il s’est en effet mariée avec une espèce d’affreuse super woman. Et il est en instance de divorce, ce qui lui permet d’avoir une relation amoureuse avec Bridget sans culpabiliser. De une, je ne croit pas que Mark Darcy se serait remarié. Il l’a été déjà une fois, et cela a terminé tragiquement et puis les films précédent ont clairement mis en évidence qu’il était follement amoureux de Bridget, et que s’il se remariait ca serait avec elle. Il n’arrive seulement pas à l’exprimer. Par ailleurs, nous parlons de Mark Darcy qui a eu une éducation des plus morales et des plus traditionnelles, et je crois fermement qu’il ne trahiraient jamais ces valeurs pour coucher avec quelqu’un alors qu’il est encore marié. Le parti pris déçoit donc.

bridget joneses baby | Bridget Jones Baby (1):

Nouveauté en revanche du côté de Jack Qwant, dont aurait pu s’attendre à ce qu’il soit un clone de Daniel Cleaver, mais il ne l’est pas. Pas vraiment en tout. On retrouve de côté nonchalant, sur de soi et bad boy; en même temps il faut bien que Bridget craque pour l’opposé de Mark Darcy. Mais Jack a un côté plus attentif, attentionné que Daniel et une réelle envie de s’installer pour de bon et de construire une relation durable. Ce personnage a un certain charme, suit absolument toutes les tendances hipsters et son envie énergique que s’impliquer dans la naissance du bébé est touchante. Et puis la rivalité obligée entre Jack et Mark est civilisé et remplie pour moitié d’admiration mutuelle. Ce qui est, il faut l’accorder, intéressant. Egalement, même si l’on revoit les meilleurs amis de Bridget, certes définitivement installés mais fidèles a eux même, on rencontre Jude, collègue de Bridget qui a des conseils détonants sur le sexe. Et c’est la le problème : les trois quarts du film sont des blagues scabreuses, qui nous font rire malgré nous, et qui ôtent tout le charme, toute l’émotion, et tous les sentiments qui nous ont fait aimé le premier film. Cela donne vraiment l’impression que pour faire un bon film aujourd’hui, un film qui ait du succès, il faut parler de sexe. Le personnage du Docteur Rawling (excellente Emma Thompson) est hilarant et apporte énormément de punch au film. On se délecte des scènes où cette gynécologue à l’accent anglais aristocratique, excédée, féministe qui tente tant bien que mal de marcher dans les combines de Bridget.

« Bridget Jones Baby » : le film le plus drôle de la saga:

Et puis on n’échappe au recyclage des gaffes de Bridget (chute dans la boue, maladresse dans des discours public…), l’humiliation du patron, cette fois-ci au son de Fuck You de Lily Allen et qui est définitivement moins percutante que celle du premier volet. Bref du déjà vu et revu.

Le film manque de romantisme, et quand ils essayent d’en faire ça manque de passion et c’est cucul : notamment l’utilisation du slow motion qui était utilisé dans le premier film avec une géniale autodérision, mais là qui ne fait que rendre la scène niaise. Il cherche aussi à créer un suspens, d’où l’énième triangle amoureux, qui pour certains est un faux suspens, pour ma part j’y ai cru et qui amène à une fin qui est satisfaisante mais qui manque de souffle et de panache dans sa réalisation. Petite anecdote : trois fins ont été tournées pour préserver le suspens, si bien que les acteurs ne connaissaient pas l’issue du film avant d’avoir vu le montage final. Certains diront qu’ils ont vraiment essayé de se convaincre que le film créait du suspens.

« Bridget Jones Baby » : le film le plus drôle de la saga:

Bridget Jones Baby est somme toute un film médiocre, qui reste divertissant mais qui m’a déçue. Je n’en attendais pas vraiment grand chose non plus, il faut le dire. Et je ne peux en aucun cas être d’accord avec Elle qui le considère comme « le film le plus drôle de la saga ».


N’hésitez pas à aller voir mon Tumblr : http://cocoqueme.tumblr.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :