Un film, une garde robe #2

Deux têtes folles, 1964

Париж, когда там жара:

Pour un deuxième article sur la garde d’un film, j’ai choisi Deux têtes folles avec Audrey Hepburn, mon actrice préférée et je risque d’en parler beaucoup dans cette rubrique. Audrey Hepburn était, et reste aujourd’hui, une icône de mode. Egérie, muse et grande amie d’Hubert de Givenchy, elle marqué son temps par un style simple, élégant et glamour. Deux têtes folles n’est pas son meilleur film. Il y a quelques longueurs, le scénario est un peu bancal et si le film se veut déjanté, il l’est parfois trop. Mais ce film a tout de même beaucoup de charme, des moments très drôles et bien vus; et une fois n’est pas coutume, Audrey Hepburn porte du Givenchy.

Day 6. Favourite summer outfit worn by Audrey?  I probably like Audrey's classic costumes the most. Although this picture was taken when she played Gabrielle Simpson in Paris When it Sizzles (Studio de Boulogne 🇫🇷, 1962) ♡ [@audreynoir 's 'The Audrey Hepburn Summer Quiz 2015]: Le film repose sur une mise en abyme : il y a un scénario qui raconte comment Gabrielle Simpson travaille comme secrétaire pour le scénariste raté Richard Benson; mais il y a aussi un film dans le film car au fur et à mesure qu’ils écrivent les scènes, elles sont mises en images et jouées par les protagonistes. Il y a donc deux jeu de costumes pour Audrey Hepburn. Je vais d’abord présenter ceux de Gaby, l’alter ego de Gabrielle dans le scénario écrit par Richard Benson.

La première fois que Gaby apparaît, c’est le 14 juillet et elle porte une petite robe orange clair, toute simple mais avec un jolie pli dans le dos et un col triangulaire devant. Et puis elle porte avec des gants mi-longs blanc, un petit sac rectangulaire blanc et un chapeau de paille qui a une forme asymétrique. Une tenue juvénile, estivale mais très élégante.

Ah-orange-dress

Puis Gabrielle imagine son alter ego comme une grande aventurière, courageuse, sans peur et sans reproches. Et Gaby porte alors une combinaison d’aviatrice en cuir avec casque, lunettes, écharpe… Toute la panoplie, et ca lui va comme un gant !

thefashionofaudrey: “ The actress Audrey Hepburn (as Gabrielle Simpson) photographed by Vincent Rossell at the Studios de Boulogne, located on Avenue Jean-Baptiste-Clément, in Boulogne-Billancourt, a...:

Audrey Hepburn in a costume test for Paris When It Sizzles (1964).:

Et enfin, lors du bal à la Tour Eiffel, elle porte une magnifique robe de princesse médiévale, avec de la fourrure et des émeraudes sur le chapeau !

Petit moment trop chou : la coiffure qu’elle porte quand elle prend son bain avec un litre de mousse dans une baignoire en coquillages.

Audrey Hepburn, bathing beauty with a bow on top!:

Passons maintenant aux habits de Gabrielle, qui comme Gaby est fraiche, heureuse de vivre et porte des couleurs vives sans pour autant être trop flashy car elle est discrète et élégante. On la rencontre pour la première fois avec un tailleur vert et blanc qui fait très working girl (les couleurs sont les mêmes que le tailleur que porte Grace Kelly dans Fenêtre sur cour), mais avec des détails mignons (gros boutons ronds et petit chapeau melon) car Gabrielle reste une jeune fille.

Et puis il y a le moment glamour, flawless, queen of the night : quand elle traverse la suite en chemise de nuit et robe de chambre improbables… Un rêve absolu et c’est tellement sublime !!!

Audrey Hepburn considered Paris When It Sizzles to be her least favourite of her own movies, even though “it was a joy to make” according to her son Sean Hepburn Ferrer.:

AH-blue-nightgown-3

Le lendemain, elle porte une petite robe blanche en forme tulipe avec une ceinture bleu ciel toute simple. L’ensemble est du plus bel effet.

Et enfin, pour la fête du 14 juillet elle porte une robe rose poudrée en tissus gaufré (la forme rappelle d’ailleurs la robe rose de Breakfast at Tiffany) avec un petit nœud sur le haut du chignon, toujours cet aspect mignon pour représenter l’innocence et l’ingénuité de Gabrielle.

 

Les costumes masculins ne sont pas exceptionnels, à part peut-être l’ensemble pull rouge/pantalon blanc de Tony Curtis avec gants et ray-ban… Ultra sexy !!

Image associée

Résultat de recherche d'images pour "paris when it sizzles  tony curtis"

Et puis il y a le caméo de Marlene Dietrich devant la boutique Dior de l’avenue Montaigne. Elle était à Paris au moment du tournage et habitait à 2 numéros de la boutique, alors pourquoi se priver? Cette scène est tout : sexy, glamour, classe… Marlene sort d’une Bentley blanche portant des chaussures Chanel et un tailleur Balenciaga blanc. C’est la grande Marlene !!!

Résultat de recherche d'images pour "paris when it sizzles marlene dietrich"

« Quand je vois ce titre figurer dans la liste de mes films, je suis furieuse. C’est une escroquerie, et surtout, c’est très humiliant pour les vedettes du film ».

Marlene Dietrich

 


Je vous annonce la création de la page Facebook du site : https://www.facebook.com/Cinéma-dhier-Cinéma-daujourdhui-823962584439554/ . N’hésitez pas à liker, à partager… Pleins de surprises vous attendent !! 🙂

 

Publicités

Un commentaire sur “Un film, une garde robe #2

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :